La Peintre et le Samouraï sont heureux de vous faire partager leurs nouvelles aventures

Mariés en 2004, plus de vingt ans après notre première rencontre dans une école d'art à Paris, nos chemins se sont séparés, puis réunis par un caprice du destin. Partant du principe que la vraie vie, celle que l'on choisit, commence à partir de 40 ans, nos avons décidé de choisir aussi notre pays et nous sommes donc installés au Québec en 2007 avec notre fils Ziggy, ainsi que Cyran, le fils d'Isabelle ; Julia, la fille d'Isabelle, ayant décidé de rester en France. Notre fidèle chienne labrador Oriane nous a suivi et les jeunes Padawan (un poulain) et Chewbacca (un chiot) ont depuis peu rejoint la tribu Teafortwo.
Pourquoi la Peintre et le Samouraï ? Parce que nos deux passions, la peinture pour Isabelle et l'aïkido pour Gilles, dirigent nos existences, au même titre que la nature, les animaux, la bonne bouffe et les joies simples de l'existence.

dimanche 20 juin 2010

Canoë et Kanuck sur la rive sud

La fin de semaine a été belle sur la rive sud : pluie et soleil en alternance, sous une chaleur humide ambiante. Nous en avons profité pour, une fois les tâches ménagères expédiées, aller faire une balade en canoë à Boucherville. Coup de chance, c'était pendant une période ensoleillée. Nous avons vu des hérons, au repos et en vol (mais je ne suis toujours pas capable de faire une photo correcte en mouvement), des plaisanciers (dont nous nous serions bien passés : du genre à faire leur barbecue sur leur bateau avec la radio à fond), et surtout des paysages sublimes. Nous y retournerons.
Nous sommes ensuite allés voir notre cheval. Oui, vous avez bien lu : notre cheval. Le dilemne cheval / pouliche de la semaine dernière (en vendre un ? en garder un ? vendre les deux ? se mettre d'accord à deux familles ?) a été résolu. Finalement, la pouliche ira voir de nouveaux propriétaires et nous gardons le cheval : un alezan appendix de 8 ans (moitié quarter horse, moitié thoroughbred = pur sang anglais). Je le monterai et ferai de la randonnée avec : mon rêve depuis toujours. Je l'ai déjà monté 3 fois cette semaine, exactement le style de cheval que je cherchais.
Le choix du prénom nous a pris environ 24 heures : étant donné qu'il porte un nom impossible à retenir et à prononcer, nous avons décidé de le changer. Nous avons hésité entre Montana, Tequila et Kanuck. Finalement ce sera Kanuck, de l'argot Canuck (surnom des canadiens) et du manteau Kanuk (symbole de l'hiver canadien). Pour des français vivant au Québec, cela s'imposait : Kanuck est un cheval canadien habitué aux rigueurs de l'hiver.
Qui disait qu'il fallait environ 3 ans pour s'adapter au Québec ? Cela fera 3 ans dans 10 jours que nous sommes installés, mais en réalité cela nous semble une éternité déjà. Une maison, un chien et un cheval : que demander de plus ?


La route entre La Prairie et Carignan

Simone, notre nouvelle navigatrice (cf.

"

en voiture, Simone

"

)



Le parc des îles Boucherville

4 commentaires:

Cherrybee a dit…

Bienvenue dans la famille Teafortwo, Kanuk.

Alors vous, c'est Simone? Nous, c'est Julie. Qu'est-ce qu'on ferait pas sans elles! Et on n'est même pas jalouses! Si quand même sur un coup. Quand elles parlent, ils les écoutent, ELLES!
Becs
Cherrybee en vacances de mercredi à dimanche prochain

7 pour le Québec a dit…

Et bien, Bienvenue à Kanuck (très joli prénom) Moi perso je ne raffole pas des chevaux, j'en ai peur !!! mais je comprend qu'on puisse les aimer. Kiss T.

Vero a dit…

Félicitations
et bienvenue à Kanuk dans la famille...

Bizzzz
Duchesse des Neiges de Nasturtium

Anne-Laure a dit…

Bravo au néobébé Kanuck. Ziggy doit être content d'avoir un grand frère qu'on peut caresser!!!!
Ce qui me fait penser que nous avons aussi un GPS depuis 3 ans et on ne l'a même pas baptisé!!!!